Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur le blog du Tour du Monde de Stéphanie et Jérôme

Et voila nous sommes partis, mais...

19 Mars 2020 , Rédigé par Jérôme et Stéphanie Publié dans #Tour du monde

Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !
Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !
Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !

Le grand départ de La Rochelle accompagné par des amis en bateau aussi !

Nous sommes partis le samedi 14 mars comme prévu !

Une cinquantaine de personnes étaient présentes (malgré le COVID19) pour nous soutenir pour le départ, famille, amis, connaissances, ça nous a fait chaud au cœur ! Nous sommes repartis avec plus de bouteilles que de place à bord du bateau :-) mais certains tout de même nous avaient apporté de quoi manger ! Merci Maryse pour les conserves de la Belle-Iloise, Christophe pour les rillettes maisons elles sont excellentes, Manu pour les cookies maison réconfortant dans le mauvais temps.

La journée était parfaite pour un départ autour du monde, malgré la pluie le matin mais le soleil est vite revenu l'après-midi pour nous accompagner.

Départ du port 16h30 avec trois autres bateaux, des amis nous accompagnent un bout de chemin. Nous passons les iles (Ré et Oléron) dans la soirée. Entre 10 et 12 nœuds de vent d'ouest Danseurs de Lune file bien malgré son surpoids visible par sa ligne d'eau qui est bien au dessus de l'antifouling (peinture sous-marine).

Zouzouille n'est pas très à l'aise mais ça va elle a déjà un peu navigué !

Au large de Belle-Ile en Mer
Au large de Belle-Ile en MerAu large de Belle-Ile en Mer
Au large de Belle-Ile en Mer

Au large de Belle-Ile en Mer

Nous arrivons le dimanche soir à hauteur de Belle-Ile en mer et le vent commence à tourner (Nord - Nord-ouest) ce qui signifie que nous allons être au prés (vent à 45° du nez du bateau) moins confortable que le portant que nous avions jusqu'ici. Le vent est maintenant d'environ 20 nœuds (40 km/h), le bateau file bien il est entre 7 et 8 nœuds de vitesse (14/16 km/h).

Nous sommes aussi rassurés concernant la production d'électricité, en effet entre le pilote automatique, le radar, la VHF, l'AIS et tutti quanti la consommation quotidienne est d'environ 115 ampères. Bonne surprise l'éolienne D400 ATMB produit suffisamment pour assurer la charge globale. Nous essayons enfin l'ydrogénérateur Watt&Sea mais je m'aperçois qu'il ne produit suffisamment qu'à partir du moment où le bateau atteint au moins 6 nœuds de vitesse, c'est un peu décevant car Danseurs de Lune n'est pas un bateau de course et il n'atteint que très rarement cette vitesse.

Le chauffage Eberspacher fonctionne parfaitement et fait du bien car en mer l'humidité et le froid sont saisissants. Le déssalinisateur a été essayé au port de Brest et fonctionne aussi parfaitement. En revanche la jauge gas-oil ne fonctionne toujours pas il va falloir démonter encore la cabine tribord pour aller la vérifier !

Dans la nuit de dimanche à lundi le vent tourne encore au Nord - Nord/Est et en profite pour forcir, 30 nœuds établis avec des rafales à 40 nœuds (80km/h), la houle et les vagues commencent à grossir, plusieurs passent par dessus le bateau et nous rappellent qu'il faut bien fermer les hublots et panneaux de pont si l'on ne veut pas être trempé comme des sinces (mot charentais qui veut dire serpillère :-). En prévision du vent qui montait (la météo marine l'avait prédit) nous avions déjà anticipé et pris deux ris dans la GV (réduction de la surface de voile) et enroulé le génois d'un tiers, mais ça ne suffisait pas il a fallu rouler le génois au maximum possible.

Les pointes à 40 noeuds ont eu raison de notre vieux hâle-bas de bôme (un des rares truc qui n'avait pas été  changé sur le bateau) et dans la nuit nous entendons un drôle de bruit...quelque chose tape et en cherchant je vois avec stupeur que la bague haute du safran est sortie de son logement...brrr j'en ai encore froid dans le dos ! Je réussi à la remettre tant bien que mal (à coup de clé à molette) mais j'espère surtout qu'elle va tenir cette fois.

Nous avions déjà peu dormi la veille mais pas la peine de vous dire que dans ces conditions nous n'avons carrément pas dormi. Nous nous sommes installés dans la carré transformable en couchette et Zouzouille qui n'a rien mangé depuis au moins 12h ne nous quitte pas. J'avais mis une alarme toutes les heures pour vérifier si les voiles étaient toujours bien réglées. Quel bonheur l'électronique de navigation, l'AIS et le Radar nous permettent d'être vu par les autres navires mais aussi de les voir c'est une sacrée aide dans ces conditions difficiles et sans visibilité.

Maintenant la question est où allons nous nous arrêter pour faire les réparations obligatoires ? Brest parait-être la meilleure solution, même s'il faudra faire du moteur durant un bon moment car la rade est face au vent maintenant. Mais ils sont bien équipés en terme de magasin et de chantier naval pour nous aider...sauf que c'était sans compter sur le COVID19 qui a fait fermer tout le monde !!!!

La vitesse du bateau, Stéphanie dubitative face à Belle-Ile, la cartographie d'entrée dans le goulet de la rade de Brest et l'éolienne ATMB
La vitesse du bateau, Stéphanie dubitative face à Belle-Ile, la cartographie d'entrée dans le goulet de la rade de Brest et l'éolienne ATMBLa vitesse du bateau, Stéphanie dubitative face à Belle-Ile, la cartographie d'entrée dans le goulet de la rade de Brest et l'éolienne ATMBLa vitesse du bateau, Stéphanie dubitative face à Belle-Ile, la cartographie d'entrée dans le goulet de la rade de Brest et l'éolienne ATMB

La vitesse du bateau, Stéphanie dubitative face à Belle-Ile, la cartographie d'entrée dans le goulet de la rade de Brest et l'éolienne ATMB

Concernant le Hâle-bas de bôme, Martial un ami qui travaille chez Sparcraft me donne le conseil de contacter Iroise Gréement et en effet le patron me répond :

OK amener moi le Hâle-bas...mais en passant par derrière un de mes gars y regardera !

J'y vais à pied l'après-midi et me sens très seul dans la ville et me demande si Brest est toujours comme ça ? Non apparemment le confinement est bien respecté et la ville est juste déserte.

Jacques qui me reçoit est super sympa mais il conserve tout de même une distance de sécurité de 2m. Il n'est pas très optimiste pour avoir la pièce cassée (vérin pneumatique) mais il me dit qu'il va essayer tout de même ! Il me rappelle le lendemain pour me dire que le fabricant du hâle-bas lui envoi la pièce et qu'il espère l'avoir lundi prochain, ouf mais c'est pas gagné, faut encore que les transporteurs livrent !!!!

Pour le palier de safran, je le démonte et m’aperçois qu'il est bourré de graisse amalgamée (selon certains il ne faut jamais mettre de graisse dans un palier) ce qui en fait l'a surement bloqué et fait sortir de son logement. Je nettoie l'ensemble et contact le chantier Select Yacht, Cyrille le patron me confirme qu'il va me faire une nouvelle pièce pour bloquer le palier dans son logement à l'avenir.

Le fameux Hâle-bas de bôme et le palier de safran à réparerLe fameux Hâle-bas de bôme et le palier de safran à réparer

Le fameux Hâle-bas de bôme et le palier de safran à réparer

Nous voila à Brest, ville surement très sympa dans des temps normaux, mais là c'est juste une ville déserte. Heureusement la boulangerie et l'Intermarché qui sont à moins d'un kilomètre du port sont ouverts (ha ces irréductibles gaulois :-).

J'apprends par des amis sur Facebook que la navigation est maintenant interdite et reçoit un email de la chef des affaires maritimes de Brest qui me confirme ce point et que le Danemark ne nous accueillera pas avant le 14 avril !!!!

Cette première navigation d'environ 200 milles nous a permis de voir qu'il fallait encore mettre au point deux ou trois choses (sans parler du hâle-bas et du palier de safran), portes de placard qui s'ouvrent à la gite, pied de table de cockpit qui bringuebale,...

Voila pour nos première aventures j'espère que nous pourrons vous donner des nouvelles de nos futures navigations rapidement.

 

Bon vent à tous,

Stéphanie, Jérôme et Zouzouille

Et voila nous sommes partis, mais...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe Pécout 24/03/2020 11:00

Salut les aventuriers, je constate que le départ reste déjà une grande aventure, les petits problèmes matériels et réglages tombes proches des cotes, surement mieux que si vous étiez en pleine océan, prendre le temps pour revoir les petits détails, reste à ce jour utile et nécessaire sachant que le covid 19 risque de nous confiner encore un bout de temps, nous allons tous bien ici, mais nous prenons de gros risques Fredette et moi en allant travailler TOUT LES JOURS .
Jérôme, je compte sur toi pour faire attention, rester à bord de Danseur de lune au maximum et éviter tout contact avec le monde à terre. Nous sommes tous avec vous, nous vous suivont. A BIENTOT

LOMBARD 24/03/2020 11:56

Coucou les amis, merci pour votre soutien on pense bien fort à vous aussi qui devez travailler dans ces conditions, j'espère que vous avez de quoi vous protéger ? Gros bisous de Brest Les Danseurs de Lune

Alice Goncalves 22/03/2020 15:46

coucou à tous les trois
on pense bien fort à vous
gros bisous
alice

LOMBARD 24/03/2020 08:43

Coucou Alice, merci bonne journée !

Mauricette 20/03/2020 17:36

Salut les marins,
ça commence fort de café ! quand tout aura été réparé,et bien tout sera neuf et costaud !
bon courage, ici c'est confinement total, la Chambre est fermée nous sommes tous en télétravail !
bises et câlins à Zouzouille !

LOMBARD 21/03/2020 07:41

Et oui c'est la vie normale des marins, sport mécanique oblige ! Mais effectivement après ça ira mieux ! Bon courage pour cette drôle de période que nous vivons tous ! Bisous de nous trois

Favorel 20/03/2020 10:25

C'est intéressant si je peux suivre cette aventure je suis persuadé qu'elle sera riche .bon vent...

LOMBARD 20/03/2020 10:29

Avec plaisir, merci !